Quatre accords toltèques - Petit cahier d'exercices - Patrice Ras

Je n'ai pas l'habitude de partager avec vous ce genre de lectures, mais le challenge Feel Good proposé par Soukee est une bonne opportunité pour sortir des sentiers battus et pour parler un peu de ces petites choses qui nous permettent de nous recentrer sur l'essentiel : la qualité de nos relations avec les autres.
L'occasion aussi de parler de ces nombreux petits cahiers de développement personnel qui offrent de multiples approches pour ralentir le rythme et réfléchir à notre manière d'aborder l'existence. Je les aime bien et vous en reparlerai peut-être une autre fois. Pour aujourd'hui, je vais me concentrer sur les accords toltèques que j'ai découverts à l'occasion d'un atelier en famille, et que j'ai souhaité approfondir grâce à ce petit cahier d'exercices.

Petit cahier d'exercices des quatre accords toltèques - Patrice Ras - Editions Jouvence - avril 2015 - 60 pages





Le mot de l'éditeur :

Si vous avez aimé les accords toltèques, des accords simples, universels et puissants, cet ouvrage vous permettra d'aller plus loin dans la mise en pratique de cette sagesse. Une fois intégrée à votre quotidien, votre vie deviendra une expérience de liberté, de bonheur et d'amour. Au menu de ce petit cahier, vous trouverez des tests pour vous auto-évaluer, des citations pour réfléchir, des contes pour nourrir votre imagination, des tableaux pour comparer, des jeux pour vous détendre, des dessins humoristiques pour visualiser. Les accords toltèques proposent un véritable travail personnel et spirituel. Au moment où l'on s'engage totalement, la providence éclaire notre chemin.


Mon expérience :

Kezako les "accords toltèques" ? A première vue, avec un titre pareil et une 4ème de couverture si élogieuse, il y a de quoi s'interroger et rester dubitatif. D'autant que les 4 accords en question semblent un peu simplistes tellement ils paraissent aller de soi. Mais la simplicité n'est pas toujours la facilité : et il est toujours bon de prendre le temps de s'attarder et de réfléchir à sa manière d'être en relation avec l'autre.

Pour faire simple, les 4 principes à mettre en application se résument ainsi :
  • Que votre parole soit "impeccable" : Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous ni pour médire d’autrui.
  • Ne réagissez à rien de façon personnelle : Ce que disent les autres n’est qu’une projection de leur propre réalité. Quoi qu’ils fassent, cela n’engage qu’eux-mêmes. Soyez en persuadé, dès lors vous ne serez plus jamais victime de souffrances inutiles.
  • Ne faites aucune supposition : ayez le courage de poser des questions et d'exprimer vos vrais désirs. Communiquer clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. A lui seul cet accord peut transformer votre vie.
  • Faites toujours de votre mieux : votre mieux change à chaque instant. Quelles que soient les circonstances faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d'avoir des regrets.

Ces quatre principes offrent de bons outils pour établir des relations apaisées avec autrui. Avec le premier accord, on s'approche des fondements de la communication non violente. La parole est un outil à double tranchant : elle peut faire du bien comme elle peut blesser profondément. Il s'agit de s'exprimer avec bienveillance, pour soi-même comme pour les autres. Cela ne veut pas dire d'éviter les sujets qui fâchent, mais de pouvoir s'exprimer sans agresser ni remettre en cause l'autre.

Le second accord nous invite à prendre de la distance avec l'expression et la perception des autres. Il ne s'agit pas d'être indifférent, mais de ne pas prendre pour soi toute expression d'autrui. "Prendre les choses personnellement est l'expression maximale de l'égocentrisme car nous faisons l'hypothèse que tout est centré sur MOI".

Le troisième accord est très lié au précédent puisque dans toute situation, l'égo interprétera le geste ou la parole d'autrui pour la ramener lui-même. "Comme on a peur de demander des explications, on prête des intentions à autrui, on fait des suppositions que l'on croit vraies : puis on défend ces suppositions et on donne tort à l'autre." Sur ce point, on gagnerait beaucoup à poser des questions et "crever l'abcès" tout de suite plutôt que de garder ses suppositions et interprétations pour soi et à ruminer des jours durant. C'est aussi oser se confronter à la parole de l'autre.

Le quatrième accord introduit une notion de bienveillance envers soi-même. L'objectif est de toujours faire de son mieux, sachant que parfois le mieux est de rester couché. Il faut agir comme si c'était la chose la plus importante à faire sur l'instant présent, en étant pleinement investit… mais sans s'angoisser ensuite des résultats. Après, il faut savoir lâcher prise : agir au mieux pour ne rien regretter. Mais sans tomber dans le perfectionnisme qui conduit à ne jamais être satisfait du résultat, ou à toujours remettre en chantier jusqu'à la perfection… qui n'existe pas.

Ainsi, si les énoncés des quatre accords paraissent simples, leur mise en application nécessite me semble-t-il d'aller à l'encontre de nombre de nos instincts ! Et c'est là où le défi est passionnant.

Nous avons donc découvert ces quatre accords en famille samedi dernier à l'occasion d'une heure d'atelier. Papa, que je suis enchantée d'avoir pu convaincre (sans grands efforts) de se joindre à nous, la puce et moi, nous sommes donc retrouvés en chaussettes sur un tapis de yoga pour nous interroger sur l'importance des mots et des traces qu'ils laissent en chacun de nous. L'atelier était conduit à partir d'un petit film très éclairant destiné aux enfants, et que je vous invite à découvrir.






Le cahier d'exercices et cette vidéo offrent une première approche très ludique à qui souhaite s'initier aux accords toltèques. J'imagine que l'étape suivante est de se plonger dans le livre de Don Miguel Ruiz, auteur du livre original sur ces 4 principes : Les quatre accords toltèques - la voie de la liberté personnelle. Miguel Ruiz est un auteur mexicain, né d'une mère curandera (guérisseur en Amérique du sud) et d'un père nagual (chaman toltèque, culture mésoaméricaine). Avec son fils, il a publié un livre sur le 5ème accord toltèque, qu'il va me falloir un peu creuser pour bien comprendre le sens ... :
  • Soyez sceptique, mais apprenez à écouter : ne vous croyez pas vous-même, ni personne d'autre. Utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est-ce vraiment la vérité? Écoutez l'intention qui sous-tend les mots et vous comprendrez le véritable message.

Voilà une nouvelle, et heureuse, participation au challenge Feel Good de Soukee (je suis vraiment fan du logo !).













Commentaires

  1. Quel défi ! Mais quatre accords très justes.

    RépondreSupprimer
  2. Une lecture qui m'a profondément marquée aussi et que j'aurais aimé présenter lors du challenge (mais il n'y avait pas assez de jours pour vous parler de tous ces livres qui ont changé mon rapport aux autres !^^) Merci en tout cas pour ce billet fort inspirant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton challenge qui permet de découvrir d'autres horizons et de se recentrer sur soi. A poursuivre ;-)

      Supprimer

Publier un commentaire

Billets les plus lus

Ásta - Jón Kalman Stefánsson

Le sabotage amoureux - Amélie Nothomb