samedi 20 octobre 2018

Ásta - Jón Kalman Stefánsson

Comme chaque année, le groupe Rakuten (ex Priceminister) propose aux lecteurs son Match de la Rentrée Littéraire (#MRL18). Les 5 marraines de ce rendez-vous ont sélectionné une liste de 15 titres qu'elles nous invitent à découvrir. Pour ma part, j'ai fait confiance à Moka, du blog Au milieu des livres, et ai choisi l'un des trois titres qu'elle proposait : Ásta, de Jón Kalman Stefansson. Je connaissais déjà l'auteur et étais bien tentée par une nouvelle immersion en terres islandaises.
Le livre est arrivé fin septembre, et je viens de le refermer. Voici donc mon avis de lectrice, sous forme d'un billet que j'ai voulu créatif, conformément aux consignes du #MRL18 (c'est la première fois… soyez indulgents !).
#Asta #JonKalmanStefansson #Rakuten




 


Voilà. J'espère que ce billet reste lisible et clair et qu'il ne vous aura pas trop perturbés. Je n'ai pas vraiment la fibre créatrice, mais on voit de plus en plus souvent des prises de notes, compte-rendus de réunion et autres documents de synthèse prendre ces formes. J'aime bien, même si je ne gagne pas vraiment de temps ! Pardonnez mes fautes d'orthographe… j'étais tellement concentrée sur l'écriture (en attaché... comme pour ma puce en CE1) que certaines fautes ont pu m'échapper.

Je vous invite à aller lire le billet de Moka, qui elle, a été conquise par sa lecture. Pierre, Olivia, Jérôme et Murielle ont, eux aussi, été charmés par cette lecture.


5ème lecture de cette RL 2018



11 commentaires:

  1. On ne peut pas tous succomber au charme du même livre. Ce que tu n'as pas aimé, j'ai adoré, me perdre dans la narration éclatée, je n'y ai trouvé aucune longueur. L'erreur que tu mentionnes dans le magazine Lire, n'est-elle pas juste une erreur de frappe ou autre, il est étonnant de faire cette confusion... J'ai ressenti la même chose que toi avec le livre encensé par toute la blogosphère ou presque L'écart... Notre ressenti dépend aussi beaucoup de notre vécu, de notre état au moment où nous le lisons etc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr : notre sentiment sur un livre dépend grandement du moment où nous le découvrons, de notre disponibilité d'esprit... Tant pis pour cette fois ;-)

      Supprimer
  2. Je suis de celles qui ont succombé mais je suis une fan de la première heure de cet auteur donc... je lui pardonne beaucoup! :-)

    Et bravo pour ce billet très créatif, c'est très chouette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Merci ! Un soupçon de créativité ne fait pas de mal ;-)

      Supprimer
  3. tout à fait lisible, et original! Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  4. Bravo pour la créativité ! J'en ai été bien incapable pour ma chronique sur ce livre, que j'ai aimé, même si la lecture n'a pas toujours été facile !
    Un auteur à découvrir pour moi car c'est la première fois que je lisais Stefansson.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ;-)
      Je pense qu'il faut être dans de bonnes dispositions pour s'immerger pleinement dans ce livre. Le fait d'avoir mis du temps m'a empêché d'accrocher vraiment.

      Supprimer
  5. ta critique est originale et colle à merveille avec le style de la narration!
    qui, m'a dérangée au départ, le temps de mémoriser tous les personnages...
    je vais lire un autre de ses romans pour me voir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lirai ta critique : je n'aime pas rester sur de mauvaises impressions… surtout quand tout le monde encense un auteur !!

      Supprimer
  6. Merci d'avoir joué le jeu de la créativité! Délibérations en cours pour le choix de la chronique gagnante ! Moka- Marraine Rakuten!

    RépondreSupprimer