Le jardin de rose - Hervé Duphot

 


S'échapper de cette affreuse cité, voilà ce dont rêve Françoise.
Un travail, c'est sûr, ça pourrait aider. Mais à son âge, le boulot, ça court pas les rues.

Alors le jour où son amie Rose
lui propose de s'occuper de cette parcelle de jardin,
elle y voit une belle occasion de s'essayer à autre chose
et de prouver ce dont elle est capable.

Après tout, ça ne doit pas être bien compliqué.

*****

Cette bande dessinée est sortie le 4 mars 2020. A la veille du confinement. Je ne sais pas si ces circonstances ont été un atout ou un inconvénient, mais pour moi cet album résonnait à merveille avec ce que je vivais en ce début de printemps, quand mes libraires habituelles en ont parlé sur leur page Facebook. Une période trouble, inquiétante aussi, une explosion de la charge de travail pour faire face à tout cet imprévu… mais aussi un repli sur soi, sur la famille et les choses essentielles, le temps radieux, des week-ends apaisés où il n'est plus question de courir d'activités en activités, de sorties en supermarchés… Cette envie irrépressible de prendre du temps pour soi et ceux qu'on aime, de profiter du beau temps et du jardin, de regarder les fleurs s'épanouir et commencer les premiers semis… J'ai redécouvert mon jardin à cette période. Et j'ai même retrouvé le temps de me poser dans ma chaise longue, avec un plaid et un thé, pour lire un peu.

Alors quand j'ai découvert cette couverture, avec ces traits de crayon si subtiles et enrobants, chaleureux, ces couleurs douces et paisibles, j'ai eu envie de me plonger dans ses pages. J'adore ces albums qui sortent depuis quelques années pour nous parler des jardins, souvent ces jardins des villes au cœur desquels naissent des amitiés et des passions, une vie en communauté depuis longtemps oubliée. On retrouve cet esprit des jardins ouvriers où les familles se retrouvaient le week-end pour semer, biner, sarcler… discuter, jouer et trinquer aussi. On y parle de vies simples et de grands rêves d'une existence qui prend sens et revient à l'essentiel.

C'est ce que l'on trouve dans ce magnifique roman graphique. Françoise est emprisonnée dans son appartement d'une triste cité comme il en existe tant, honorant ses rendez-vous inutiles à Pôle emploi et attendant que son mari rentre du travail. Une triste cité que l'on traverse aussi vite que possible, sans s'arrêter discuter, pour éviter de se faire ennuyer. Françoise se sent bien seule et sa vie est bien triste aussi.

Jusqu'au jour où il lui est donné l'opportunité de s'occuper du jardin d'une amie, Rose, qui s'est cassée la jambe. Françoise découvre alors le plaisir de jardiner, de construire et entretenir, elle qui n'avait pourtant pas la main verte. Elle savoure aussi ces escapades secrètes, cachées à son mari pour préserver cet îlot de sérénité et de douceur. Elle s'y fait des amis et retrouve le plaisir d'être appréciée pour ce qu'elle est et de n'être pas toujours celle qui doit s'occuper des autres, aux fourneaux ou dans l'entretien du foyer. Françoise sort et prend l'air, gagne en autonomie et en indépendance, en joie, simplement.

 



J'ai beaucoup aimé ce récit, tout en douceur et plein d'humanité. J'ai adoré le dessin, doux et un peu flou, aux couleurs tendres et délicates comme des pousses de printemps. Soukee nous invitait à partager une BD positive pour le 4ème rendez-vous de son Challenge Feel Good : j'ai immédiatement pensé à ce roman graphique. Vous ressortirez apaisés et requinqués de cette lecture douceur.


Le jardin de rose - Hervé Duphot
Editions Delcourt, 4 mars 2020, 112 pages





La BD de la semaine revient, chez Moka


Commentaires

  1. J'avais vraiment adoré cet album, j'attends les prochains de l'auteur avec impatience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une belle moisson que ce premier rdv BD de la semaine : j'ai noté plein de belles idées ! Merci et à bientôt.

      Supprimer
  2. J'aime bien le dessin, je note ce roman graphique doux et apaisant.

    RépondreSupprimer
  3. Cette promesse d'apaisement me tente beaucoup !!

    RépondreSupprimer
  4. Je l'avais déjà repérée.. ça me tente bien.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire