Zwaï - Cie E1NZ



Deux personnages se rencontrent dans un espace. Chaque personnage est obnubilé par sa perception personnelle. Il est à la recherche de l’ordre parfait, elle aspire à la légèreté des hauteurs. Chacun a besoin de l’influence de l’autre pour atteindre ses objectifs personnels.
On s’immisce dans la réalité du partenaire de jeu avec malice, stratégie et amour. On se chamaille, on se taquine, on s’aime. A cet égard, les conflits sont résolus avec créativité jusqu’à ce que finalement les personnages constatent qu’ils ont besoin l’un de l’autre pour réaliser leurs rêves.
ZWÄI est une parabole sur la vie et l’amour.

*****

Il est très rare que je partage ici mes ressentis sur des spectacles que j'ai pu voir. D'abord parce que j'en vois peu (forcément) et ensuite parce que le blog était initialement réservé à mes lectures. Mais cette année, j'ai enfin pris un abonnement à une salle de spectacles et réservé quelques représentations dans cette salle ou d'autres en proximité. Et surtout, j'avais très envie de partager avec vous mon plaisir d'avoir assisté à cette représentation de Zwaï par le duo terriblement attachant de la Cie E1NZ, Esther et Jonas Slanzi.

J'assistais à ce spectacle avec ma fille, de 8 ans et demi, et ne savais pas trop à quoi m'attendre. L'espace culturel annonçait dans son programme un spectacle cirque, accessible aux plus jeunes (6 ans). Mais comme souvent lorsqu'il ne s'agit pas de cirque traditionnel, avec clowns, jongleurs et trapézistes, on s'interroge. Mais rassurez-vous, si vous apercevez l'affiche de ce spectacle, foncez les yeux fermés !

Le numéro de ces deux artistes de cirque est magnifique. Il dure une heure et vous fait passer par des tas d'émotions, toutes réunies par une même touche poétique. Esther et Jonas Slanzi, deux artistes suisse, vous feront d'abord sourire, puis rire franchement. Cette pièce est drôle, autant pour les enfants qui s'en donnent à cœur joie que pour les adultes qui savourent cette fraicheur. Mais nous sommes loin de l'humour potache des clowns : le spectacle dégage également une grande poésie. Il y a beaucoup de tendresse et d'amour entre ces deux personnages, d'un caractère si différent au départ.

Les numéros, si l'on peut dire, s'enchaînent avec douceur et sont autant de chapitres d'une même histoire qui voit se rapprocher les deux personnages. Le rendu visuel est splendide, par les couleurs, la fluidité du mouvement des deux artistes, la lumière qui sait si bien les mettre en valeur, le mouvement, en trois dimension qui emplit pleinement l'espace de la scène… La musique, subtile et pleinement présente, renforce encore les émotions qui se dégagent de ce spectacle.




Bref, rien à redire sur ce spectacle tout simplement magnifique ! Ne passez pas à côté si jamais il est proposé par chez vous.

https://www.e1nz.ch/









Commentaires

Billets les plus lus

Ásta - Jón Kalman Stefánsson

Le sabotage amoureux - Amélie Nothomb