mercredi 9 octobre 2019

Le grand mort - T1&2 - Loisel, Djian et Mallie

    

Tout avait été prévu pour que ce soit une semaine studieuse ! Pauvre Pauline ! Elle comptait se mettre au vert pour préparer sa maîtrise de philo. La nuit recouvre la forêt bretonne, et la «deuche» vient de tomber en panne d'essence juste devant chez Erwan. A vingt kilomètres de tout village.
Erwan lui propose de partager sa soupe et de l'héberger pour la nuit... Contrainte par les circonstances, elle finit par accepter. Il est du genre homme des bois solitaire, et vit entouré d'objets étranges. Tandis qu'elle mange, il lit un vieux grimoire traitant du petit peuple. Cynique et cassante, elle ricane de ces sornettes.
Elle ignore, alors, que ce bouquin sera, pour elle, le point de départ vers un autre univers qui aura de dramatiques conséquences sur le sien. Que plus rien n'aura vraiment le même goût pour elle, après. Elle va découvrir un autre elle-même. Deux autres elle-même, en fait.


*****

Quand je choisi une BD, je feuillette nécessairement quelques pages de l'album, à la recherche d'un coup de crayon qui me plaise. Plus que l'histoire, c'est le dessin qui me permet d'accrocher à la lecture. Je regarde peu les noms des auteurs et dessinateurs, dans la mesure où j'en connais peu. Heureusement ici, car je n'avais pas fait le lien entre Loisel et La quête de l'oiseau du temps, un album qui m'a été offert à l'occasion d'un swap mais auquel je n'avais pas accroché.

Quoiqu'il en soit, j'ai plongé avec gourmandise dans cet album, les dessins m'entraînant dans un voyage dépaysant sans être pour autant entièrement surnaturel, ce qui m'avait à l'époque rebutée avec La quête de l'oiseau du temps. Nous suivons l'aventure de Pauline et Erwan dans un monde parallèle d'êtres minuscules qui font chaque année appel à un humain pour organiser la cérémonie qui permettra aux différents clans de vivre en harmonie.

Fuyant plutôt les récits fantastiques dans lesquels j'ai du mal à m'identifier, j'ai pourtant pris plaisir à lire ces deux premiers tomes d'une série qui en compte 8 pour le moment. Pour les illustrations d'abord, les couleurs et la précision du dessin. Je trouve l'ensemble magnifique ! J'ai apprécié également les références à l'univers des contes celtes et légendes bretonnes, tant dans le dessin que dans le récit d'ailleurs.



Ce qui m'a plu dans le scénario, c'est son lien au réel. Si on finit par plonger dans le petit monde, on reste relié au quotidien grâce à Pauline et Erwan, deux jeunes gens que tout séparent mais que cette aventure extra-ordinaire finira par rapprocher. Le second tome de la série se déroule entièrement dans le monde réel, même si on perçoit très vite que les évènements auxquels on a assisté dans le petit monde y ont aussi laissé des marques.

J'ai trouvé ce second album un peu long car il ne s'y passe pas grand chose. Erwan, à son retour du petit monde, part à la recherche de Pauline qui semble s'être engagée dans une fuite infinie. La quête d'Erwan nous permettra de commencer à faire le lien entre ces deux mondes et d'émettre de premières hypothèses. J'ai hâte de me plonger dans les prochains tomes pour découvrir la force de ce lien.





Le grand mort - T1 - Larmes d'abeilles & T2 - Pauline
Scénario : Régis Loisel et Jean-Blaise Djian
Dessin : Vincent Mallié
Couleurs : François Lapierre 
Éditions Vent d'Ouest, novembre 2007 et 2008, 56 pages.




https://aumilieudeslivres.wordpress.com/2019/10/09/bionique-koren-shadmi/
Cette semaine chez Moka

8 commentaires:

  1. J'adore Loisel, cette série est un must !

    RépondreSupprimer
  2. Les dessins sont vraiment superbes!

    RépondreSupprimer
  3. cette série pourait bien me plaire aussi!

    RépondreSupprimer
  4. J'adore le dessin ! Je vais voir s'il est à la médiathèque

    RépondreSupprimer
  5. je ne connaissais pas du tout cette série de Loisel. Merci pour la découverte

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup Loisel, je note! Merci!

    RépondreSupprimer
  7. Ah tiens je ne connaissais pas cette série ! ;)

    RépondreSupprimer
  8. Je ne suis pas au bout de la série...

    RépondreSupprimer