T'en souviens-tu, mon anaïs ? et autres nouvelles - Michel Bussi




Voilà treize jours qu'Ariane a posé ses valises dans cette villa de la Côte d'Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-Roses, en rappelle une autre, plus d'un siècle plus tôt, lorsqu'une fameuse actrice de la Comédie-Française vint y cacher un lourd secret. Se sentant observée dans sa propre maison, Ariane perd peu à peu le fil de la raison...

Bienvenue au pays de Caux, terre de silences, de pommiers et de cadavres dans les placards...


T'en souviens-tu mon Anaïs ? et autres nouvelles - Michel Bussi
Edition Pocket, janvier 2018, 304 pages



*****

J'essaye de rattraper mon retard dans l'écriture de mes avis de lecture et m'atèle donc à la tâche avec ce livre de Michel Bussi, le premier que je lis de cet auteur. On voit partout les livres de Bussi, mais je n'en avais jamais lu. Il me faisait l'effet des Lévy / Musso qui envahissent les rayons livres des grandes surfaces et servent le même genre d'histoires à chaque parution. Mais comme souvent avec Lévy et Musso, j'ai ici apprécié ma lecture, facile et qui dispense un suspens captivant. Il est des moments où on apprécie de se laisser porter par une lecture légère, courte et ce petit suspens piquant. 

Michel Bussi nous offre dans ce livre des nouvelles savoureuses, à commencer par la première d'entre elle, qui donne son titre au livre. Les autres récits mêlent avec le même bonheur, légèreté et suspens.

Dans L'armoire normande, un couple de septuagénaire quitte Paris pour un Week-end en amoureux au cœur du Pays de Caux.
"Une longue allée de peupliers menant à un adorable manoir de briques et de brocs fleuris, un puits, un colombier et des confettis de fleurs, des champs, boutons d'or, œillets et coquelicots, éparpillés comme pour agacer les impeccables étendues vertes de gazon fraîchement rasé."
Sauf que le petit Week-end espéré ne va pas s'avérer aussi paisible que prévu. En remontant l'allée, Diane-Perle et Gauvin entendent un cri qui les fait sursauter. Un cri d'horreur, bref, puissant, strident.
Et surtout, il y a cette armoire que le propriétaire leur a interdit d'ouvrir au risque de la voir s'effondrer en petits morceaux. Mais si cette armoire n'était pas si fragile et cachait plutôt un secret...

Ce livre est ainsi une compilation de nouvelles mêlant suspens et fraîcheur, que l'on découvre chaque fois avec un petit sourire aux lèvres, car M. Bussi sait aussi manier l'humour et la bienveillance. Je suis contente d'avoir découvert cet auteur (comme quoi, les a priori...) et y reviendrai très certainement pour un petit moment de légèreté et de suspens.

Une sympathique découverte que je vous conseille si, comme moi, vous vivez sur une planète sans Michel Bussi.


Sortie de PAL du mois de mars


Commentaires

Publier un commentaire

Billets les plus lus

Ásta - Jón Kalman Stefánsson

La légende d'Aquazuria - Brigitte Cassette

Six femmes - Tina Seskis