mercredi 8 février 2017

Le rêve de Manuela - Baquey-Moreno Cécile (Auteur), Cytryn Daniela (Illustrations)


Aujourd'hui c'est mercredi. Et le mercredi, on lit des albums avec Devine qui vient bloguer ? et son rendez-vous "Chut, les enfants lisent" et Hérisson avec l'édition 2017 du Challenge "Je lis aussi des albums". Aujourd'hui, nous lisons le magnifique album de Cécile Baquey-Moreno et Daniela Cytryn. Cécile Baquey-Moreno s'est inspiré du récit de l'enfance d'une amie guatemaltèque pour écrire cet album. Daniela Cytryn est une illustratrice brésilienne dont les couleurs vibrantes font la richesse de cet album.

Le rêve de Manuela - C.Baquey-Moreno et D.Cytryn.
Éditions Cépages, 18 mars 2015. 40 pages.



Présentation de l'éditeur :

Petite indienne du Guatemala, Manuela reçoit dans ses rêves, un étrange visiteur : c'est le quetzal resplendissant, l'oiseau sacré de ses ancêtres les Mayas. Que signifient les étranges paroles qu'il lui souffle ?


Ma lecture :

Le récit de Cécile Baquey-Moreno et les illustrations de Daniela Cytryn forment un ensemble d'une grande beauté et d'une grande sensibilité. L'album est plein de poésie, de douceur et de magie, avec les apparitions du quetzal dans les rêves de Manuela, qui la guide vers le savoir et la liberté.

Cet album parle de l'importance de l'éducation comme moyen d'émancipation dans les campagnes guatemaltèques. Notamment pour les petites filles, comme Manuela. C'est de l'histoire d'un peuple dont il est question, où les enfants doivent aller travailler pour contribuer à nourrir la famille, sacrifiant ainsi leur éducation et tout espoir d'un avenir meilleur. Mais Manuela aura cette chance et on découvre avec elle le bonheur d'apprendre. Le récit a les couleurs du Guatémala, mais l'histoire est universelle.

Le récit est riche et transporte les enfants dans un autre univers, celui où des enfants rêvent d'aller à l'école, où les technologies n'ont pas encore envahi le monde et détruit l'innocence de l'enfance. Si l'on imagine bien que leur condition est difficile, les dessins et les couleurs de Daniela Cytryn donnent une luminosité et du soleil à ces pages. Chaque dessin est un tableau qui illumine la lecture.


Voici donc un magnifique album à s'offrir sans hésitation, pour les enfants pas trop jeunes car la présence un peu surnaturelle du Quetzal, qui guide Manuela à travers ses rêves n'est pas aisée à comprendre pour les plus petits. Ma fille adore les illustrations, mais ne mettrait pas les fameuses 5 étoiles car il lui échappe une partie de l'histoire. Ce qui ne nous empêche pas de la relire régulièrement.

Un bel album et une riche histoire.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire