mardi 1 novembre 2016

Utopiales 2016 - Festival International de Science Fiction



2h. Pas plus. C'est bien peu... mais c'était assez pour moi. Je n'ai pas eu la révélation espérée pour la Science Fiction.

A mon arrivée, j'ai d'abord croisé de sympathiques créatures, toutes droit sorties d'univers Steampunk pour lequel j'ai un petit faible. Au pays de Jules Verne, je ne pouvais pas en attendre moins. Petite déambulation parmi les expositions du rez de chaussée... et pause déjeuner au bar du salon avec Arieste, une connaisseuse, elle. Au fil de notre discussion, j'ai la confirmation de n'être pas réellement attirée par ces univers. Mais j'écoute, et me promets d'aller voir encore du côté des domaines steampunk et de l'uchronie.



Une fois restaurée, j'ai passé une bonne heure dans l'espace librairie. J'ai tout regardé, les BD d'abord, les classiques, les J'ai lu et Folio SF, l'incroyable production de Terry Pratchett, les pétillantes couvertures de Jasper Fforde, et les incontournables Harry Potter, en passant par les albums jeunesse. Et bien sûr tout le reste, que la profane que je suis ne connaissait pas. Alors comment ne pas repartir les mains vides dans un tel contexte ? En faisant confiance aux éditeurs d'abord, et aux prix attribués par les lecteurs.




Mon choix s'est porté sur Lovestar, de Andri Snær Magnason, paru en 2015 aux éditions Zulma, et sur un livre de Hervé Jubert, Magies Secrètes, une enquête de Georges Beauregard. Tous deux ont été lauréats du Grand prix de l'imaginaire (jeunesse pour le second). Je vous en reparlerai bientôt !

Pour avoir un autre point de vue sur cette 17ème édition des Utopiales, je vous invite à aller lire les articles d'Arieste. Pour les adeptes de la Science Fiction, sachez qu'il reste encore deux jours pour vous ruer dans les allées du salon. De mon côté, j'en resterai à cette découverte.



2 commentaires:

  1. C'était chouette de te rencontrer :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours sympathique de mettre un visage sur une page de blog ;-) Mais je ne suis pas sûre de te revoir sur de prochaines Utopiales... Je n'ai pas encore été conquise par le style. Peut-être mes achats me feront-ils changer d'avis...

      Supprimer