mercredi 1 octobre 2014

Rosalie Blum - Camille Jourdy



Auteur : Camille Jourdy
 Titre : Rosalie Blum - T1-2-3

Broché :  398 pages
  Éditeur : Actes Sud
Collection : Actes Sud BD
  Edition : 2007-2009

Des personnages très attachants.



Présentation de l'éditeur :

Une petite ville de province pour un singulier trio composé de Rosalie, Aude et Vincent par l’auteur de la BD très remarquée "Une araignée, des tagliatelles et au lit, tu parles d'une vie".
Une rencontre inattendue pour trois personnages dont les modes de vie sont bien différents. Derrière l'intrigue, le portrait psychologique de trois solitaires un peu dépressifs : Vincent qui envisage après trente ans de couper le cordon ombilical, Rosalie Blum qui ne cesse de noyer un passé noir et douloureux dans le whisky et Aude qui se laisse aller aux hasards de la vie. Cette rencontre les aidera-t-ils à vaincre leurs démons ?
Camille Jourdy suit ses trois héros pour lesquels elle ne cache pas son ironique tendresse.


Ma lecture :

C'est encore le hasard qui m'a conduit vers cette trilogie. Et il m'a heureusement dirigée. En fouinant dans le rayon des romans graphiques de ma bibliothèque, je suis tombée sur ce très joli récit. J'ai feuilleté quelques pages du premier tome et me suis immédiatement prise au jeu. Il s'en est fallu de peu que je ne le lise sur place ! Mais j'ai voulu prendre le temps, d'apprécier le dessin, le texte, les personnages croqués par Camille Jourdy.
   

Dans le premier tome, nous faisons la rencontre de Vincent Machot, un trentenaire, vieux garçon, habitant dans un appartement situé sous celui de sa mère, une vielle femme un peu sénile mais qui veille sur son fils comme le lait sur le feu. Vincent a une vie très sage, entre sa mère, son salon de coiffure, ses maquettes de bateaux et son pote Laurent. Un jour pourtant, Vincent croise Rosalie Blum, un visage qui l'intrigue car il pense le reconnaître. Ne parvenant pas à se souvenir, Vincent va chercher et se mettre à suivre Rosalie. Ce premier livre nous présente l'histoire du point de vue de Vincent.

Le second livre nous raconte la même histoire, mais du point de vue de Rosalie. Rosalie Blum est une solitaire également, qui porte sur ses épaules une histoire dont le poids transparaît dans chaque page. Le trait est tout en finesse, le récit prend son temps. Le temps de découvrir le contexte, les personnages, une multitude de détails qui pose une atmosphère très douce, pleine d'amertume et de nostalgie également. L'auteur nous donne à voir des vies très lisses, que les personnages subissent dans une quasi léthargie.

Rosalie Blum - Camille Jourdy (extrait)


Le troisième personnage est Aude, la nièce de Rosalie, qui se traîne de son lit à son canapé, emmitouflée dans une couverture, regardant des épisodes de Lucky Luke à la télévision. Elle vit avec un "Kolocataire" totalement loufoque, lancé dans un projet de cirque qui ne verra jamais le jour. Dans le troisième livre, les personnages se croisent et prennent imperceptiblement le chemin de la révolution... Enfin, révolution est un bien grand mot. Une évolution très certainement.

J'ai beaucoup aimé ce roman graphique car j'y ai trouvé ce qui souvent me manque dans une BD, le temps. J'ai vraiment eu le sentiment, avec Camille Jourdy, d'avoir fait le tour du sujet. Les personnages sont décrits avec précision, nous les rendant très attachants. La sensibilité du récit est emplie de douceur. Les intermèdes un peu surréalistes en présence du "Koloc" dispensent de la fantaisie dans ce récit. Ils toujours bienvenus.

      

Bref, ce roman est un délice et, comme vous le conseille Soukee, pensez à prendre les trois Tomes d'un coup, sinon vous le regretterez ! Allez lire les billets de Mango, l'instigatrice de nos lectures BD du mercredi, de Mo' ou de Noukette, vous serez conquis.



Mango





4 commentaires:

  1. Je n'ai pas accroché au premier tome, puis, après des avis sur les blogs, j'ai repris la lecture : ce fut une belle découverte.
    Mon avis ici : http://promenadesetmeditations.blogspot.fr/2014/09/rosalie-blum-en-3-tomes-de-camille.html

    RépondreSupprimer
  2. Excellent souvenir oui, j'aime beaucoup le travail de Camille Jourdy !

    RépondreSupprimer
  3. C'est très juste ce que tu dis. Quel bon souvenir j'ai de cette trilogie. J'aimerais bien la relire, tiens!

    RépondreSupprimer