mercredi 6 août 2014

De l'amour et autres démons - Gabriel Garcia Marquez

Auteur : Gabriel Garcia Marquez
 Titre : De l'amour et autres démons
 
Broché :  186 pages
Editeur : Le Livre de Poche
  Edition : Juillet 2007
 
Un conte intriguant et une merveilleuse plume.
 
 
 
 
 
 
Présentation de l'éditeur :

En 1942, au cours de travaux dans un couvent d'Amérique latine, sont mis au jour les restes d'une adolescente, Sierva Maria de Todos Los Angeles. Sa splendide chevelure mesure vingt-deux mètres de long... Le romancier du Général dans son labyrinthe aurait-il tiré cette étrange découverte de sa flamboyante imagination ? Réelle ou fictive, en tout cas, elle est le point de départ d'une singulière histoire d'amour, dans le cadre joyeux, coloré, décadent de Carthagène des Indes, au milieu du XVIIIe siècle. Fille unique du marquis de Casalduero, Sierva Maria a douze ans lorsqu'elle est mordue par un chien couleur de cendre, portant une lune blanche au front. Soupçonnée de rage ou de possession diabolique, enfermée au couvent par l'Inquisition, elle vivra avec son exorciste, Don Cayetano Delaura, une passion folle, destructrice, forcément maudite... Dans ce nouveau chef-d'oeuvre à la croisée de l'histoire et de la légende, du mysticisme et de l'érotisme, Gabriel Garcia Marquez recule les frontières du « réalisme magique » dont il est l'inventeur. Poésie et maîtrise du ton transforment ici la scène du magicien aventureux en un merveilleux retable baroque. C'est sans doute cela que l'on appelle le miracle de la littérature.


Ma lecture :

Cela fait bien longtemps que j'ai lu, et chroniqué, ce livre. C'était fin 2010, sur un autre blog.
 
J'ai eu envie de réécrire un billet sur ce magnifique conte car je viens de terminer un livre qui m'y a fait penser : Le cœur cousu, de Carole Martinez. Je vous parlerai bientôt de ce livre.

Ce qui m'avait enthousiasmée chez Garcia Marcia, et que j'ai eu l'impression de retrouver chez Carole Martinez, c'est ce mélange entre un quotidien difficile, douloureux et la magie, le surnaturel portés par les croyances de ces familles et villages qui semblent éloignés de tout. Garcia Marquez y mêle une magnifique écriture empreinte de poésie.

Ce livre est un pur plaisir.
 
L'atmosphère qui s'en dégage réunit un sentiment de poésie, de mystère, de douceur et de force à la fois. L'écriture est belle, recherchée tout en restant fluide. Les descriptions des personnages, de la nature alentours, de la vie sociale, ... sont de véritables tableaux.

C'est le genre de livre que je pourrais prendre plaisir à relire : pour l'écriture et la poésie. Je ne l'ai pas encore fait depuis plus de 3 ans... Peut-être y reviendrai-je pour voir si le sentiment qu'il m'a laissé est encore juste.
 
Ce souvenir me donne également envie de découvrir d'autres titres de l'auteur.


"Poésie et maîtrise du ton transforment ici la scène du magicien aventureux en un merveilleux retable baroque. C'est sans doute cela que l'on appelle le miracle de la littérature." - Philippe Nourry, Le Point
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire