samedi 1 juin 2013

Debout les morts - Fred Vargas

Auteur : Fred Vargas
Titre : Debout les morts

Poche :  288 pages
Editeur : J'ai Lu
Collection : J'ai Lu Policier
Edition : mars 2013


Une belle surprise !




Présentation de l'éditeur :

Un matin, la cantatrice Sophia Soméonidis trouve dans son jardin un arbre qui n'y était pas la veille ! Qui a planté ce hêtre et pourquoi ? Son mari tente de la tranquilliser, mais les jours passent et elle en perd le sommeil. Désemparée, elle demande de l'aide à ses voisins, trois jeunes marginaux sympathiques, mi-savants, mi-clochards : Mathias le préhistorien, Marc le médiéviste et Lucien le fou de la Grande Guerre. Lorsque Sophia disparaît, la police mène l'enquête tandis que le trio d'érudits s'engage dans de toutes autres investigations.

Un roman qui délasse et amuse tout en distillant le suc littéraire qui fait le plaisir de lire. La Liberté

Ma lecture :

J'ai déjà tenté de lire Fred Vargas, avec un livre dont j'ai oublié le titre, et j'avais abandonné au bout de quelques pages seulement. Je n'avais absolument pas accroché. J'ai décidé de retenter l'expérience à l'occasion du challenge proposé par Calypso, Un mot, Des titres. La présentation en 4ème de couverture m'avait séduite.

J'ai englouti ce roman avec un réel plaisir ! Tous les ingrédients y sont : un roman policier sans hémoglobine ni trop de violence, du suspens qui vous fait tourner les pages toujours plus vite, des personnages sympathiques, de l'humour, une écriture agréable...

Le côté amateur de nos enquêteurs, leur relation quelque peu immature, leur marginalité... tout cela nous les rend attachants. Le vieux policier Vandoosler, oncle du médiéviste, vient prêter main forte et apporte ses lumières aux enquêteurs-chercheurs. Ces personnages, de même que ceux de Sophia, Juliette et Alexandra, apportent beaucoup au roman.

Je ne vais pas tarder à me replonger dans un Vargas !!! 

"Lucien, tout en roulant son tapis pour le récupérer, marmonna que l'évolution des forces en présence sur le terrain se faisait de plus en plus complexe, le front Ouest s'étant tragiquement vidé d'une de ses occupantes majeures, ne laissant sur place qu'un mari douteux, tandis que le front Est, déjà alourdi par le passage de Mathias dans le tonneau, se renforçait d'une nouvelle alliée nantie d'un enfant. Nouvelle alliée originellement prévue pour occuper le front Ouest, momentanément retenue en zone neutre et qui désertait à présent pour la tranchée Est." (Debout les morts - Fred vargas - Ed. J'ai Lu, page 127)

Une lecture à inscrire au challenge Un mot, Des titres initié par Calypso. Il s'agit également d'Une plume au féminin.

  

 

2 commentaires:

  1. Je n'ai lu qu'un ou deux Vargas. Impossible de tout lire.
    Je connais ce titre mais je ne crois pas l'avoir lu.
    Bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
  2. j'achète souvent des livres de Vargas à ma mère mais je n'en ai jamais lu un seul...je devrais certainement tenter le coup, je serais peut être agréablement surprise moi aussi!

    RépondreSupprimer