mercredi 8 août 2012

L'école des parents - Yann Autret

Poche : 63 pages
Editeur : Lire c'est partir
Jeunesse : à partir de 8 ans
 
Mon avis :
4 étoiles
   
Lire c'est partir est une association loi 1901 qui s'est donné pour objectif de favoriser l'accès à la lecture pour tous, en commençant par les plus jeunes. Et comment s'y prennent-ils ? En éditant des livres jeunesse vendus au prix de 0,75 €. Ils ne bénéficient d'aucune subvention et ne réalisent pas de bénéfices... Cela laisse songeur... Une amie m'avait transmis le lien il y a déjà un moment, et la semaine dernière, je suis tombée sur ce livre, posé sur le coin du bureau d'une de mes collègues.
 

Présentation de l'éditeur :
 
Chaque matin, je réveille papa et maman pour qu'ils ne soient pas en retard à l'école. L'important, c'est de leur apprendre la discipline aux parents. Je fais ça pour leur bien, ils me remercieront plus tard.
Comme d'habitude, ils traînent. Je les gronde un peu du haut de mes huit ans, qui ne sont pas bien hauts mais en montant sur une chaise, ça va mieux.
 
Ma lecture :
 
Une amie m'avait transmis le lien vers le site de cette association : Lire c'est partir.
J'avais adoré l'idée, me promettant d'y revenir bientôt choisir un livre. Et comme souvent, le temps a passé.
Et en rentrant de congés, je trouve sur le bureau d'une collègue ce petit livre édité par l'association. Vite lu et savouré !
Je ne sais pas si tous les ouvrages de cet éditeur singulier sont de la même qualité mais j'avoue avoir été séduite. Je ne suis pas très fan habituellement des livres pour enfants, ayant du mal à me sentir concernée. Mais cette fois-ci, tout m'a plu :
   - l'humour décapant de l'auteur Yann Autret,
   - le niveau de langage utilisé qui n'infantilise pas le jeune lecteur mais l'accompagne dans la compréhension grâce à des notes de bas de page tout aussi drôles que le texte lui-même,
   - les dessins de l'illustrateur (Yann Autret toujours) qui sont très percutants,
   - l'histoire en elle-même, qui concerne à la fois les enfants et leurs parents,
   - la réflexion qui est proposée, sur le thème de l'écologie et de la marche de notre pauvre monde,
   - la vision "retournée" de la société où les parents ont pris la place des enfants et vice versa,
   - la liberté qui est laissée au jeune lecteur de tirer une quelconque morale de l'histoire : l'auteur tend bien quelques perches mais n'impose rien.
 
Je vous invite vivement à découvrir ce livre, cet auteur (qui semble avoir publié pas mal, tant comme auteur que comme illustrateur) et cette association.
 
 
Quelques extraits :
 
"On va faire la classe, tiens ! En voilà une question ! lui répond aussi sec Lila, pas gênée, comme je disais plus haut, alors que moi, jamais je n'aurais eu ce sens de la répartie, et plus tard, quand je serai grand, je ne l'aurai pas non plus." (L'école des parents - Yann Autret - Editions Lire c'est partir - page 13)
 
"Des belligérants, ce sont des gens qui se battent, qui se font la guerre. Des ennemis, quoi. Ca vient du latin "bellum" qui veut dire "guerre", justement. Le latin, c'était la langue des Romains, à l'époque des Gaulois. On en apprend, des choses, dans ce livre..." (L'école des parents - Yann Autret - Editions Lire c'est partir - page 31 - note de bas de page)
 
 
**********
 
Une lecture qui convient parfaitement au rendez-vous proposé par Liyah : mercredi, journée des enfants.
Logo-2-Mercredi-journée-des-enfants-Les-lectures-de-Liyah
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire