dimanche 10 décembre 2017

A quoi on joue ? (3) - Mr Jack

    Mr. Jack
   

Jeu de  Bruno Cathala et Ludovic Maublanc
Illustré par Piérô La lune
Édité par Hurrican
2 joueurs
A partir de 9 ans
Durée : 30 mn
30 €


1888 - Londres Quartier de Whitechapel. La nuit recouvre les sombres ruelles de son manteau ténébreux et seules certaines zones sont éclairées par la lumière des becs de gaz. Huit enquêteurs se sont réunis pour traquer Mr Jack, toujours introuvable. Mr Jack est très malin, il se dissimule sous l'identité de l'un d'entre eux...

*****
A chacun de mes passages à la ludothèque, je reviens avec un jeu pour deux en espérant convaincre Monsieur de passer ses soirées autrement que devant la télé... Peine perdue, mais pas pour tout le monde, puisque j'en fais profiter ma mère, quelques fois, ou ma fille, de plus en plus souvent.

C'est avec cette dernière que j'ai découvert ce Mr. Jack. La puce n'a pas encore 7 ans, j'étais donc un peu sceptique sur sa capacité à intégrer les règles (simples) et à déployer la stratégie nécessaire pour gagner. Bon, je me suis inquiétée pour rien... je devrai plutôt m'inquiéter de nos futures parties que je risque de ne pas gagner bien longtemps. C'est le lot des mamans je crois bien...

Dans ce jeu, nous plongeons dans l'univers de Jack l'éventreur, de Sherlock Holmes et du Dr Watson, de l'inspecteur Lestrade et consorts. L'un des joueurs jouera Jack et tentera de s'échapper dans les faubourgs. Le joueur adversaire, vous l'aurez compris, devra mener son enquête. Il aura 8 tours pour cela : si au cours de ces 8 tours Mr. Jack s'enfuit, ou s'il n'est pas retrouvé à temps, l'enquêteur perd la partie. Mr. Jack se cache derrière l'un des 8 personnages du jeu (y compris Sherlock Holmes !). A chaque tour, 4 cartes personnages sont retournées (2 par Mr. Jack et 2 par l'enquêteur), et ces 4 personnages sont bougés, soit vers la lumière (en proximité des réverbères) soit dans l'ombre. Chaque personnage dispose d'un "effet", comme celui de déplacer des réverbères, de se déplacer à travers les murs ou de déplacer les plaques d'égouts ou barrages de police. Une fois les 4 personnages joués et les effets appliqués, l'enquêteur demande si Mr Jack est invisible (dans l'ombre) ou visible (à la lumière). En fonction de la réponse, il peut innocenter, ou non, les suspects. Sur les 4 premiers tours, un réverbère s'éteint à chaque fois, puis les joueurs reprennent le déplacement des suspects.



Nous n'avons pas eu le temps de faire beaucoup de parties (une petite dizaine environ), mais nous nous sommes bien amusées. La puce a vraiment pris plaisir avec ce jeu. Elle est parvenue à gagner (je n'ai pas toujours été très discrète dans mes déplacements vers la sortie de la ville et la miss est observatrice...). La partie est relativement rapide, d'autant que nous avons rarement eu besoin des 8 tours pour dénicher Mr Jack. C'est sans doute la raison pour laquelle je reste avec une impression mitigée (un peu trop facile ?). Mais j'imagine qu'une partie entre adultes permet un meilleur équilibre des forces, mobilise plus de stratégie, et prendrait plus de temps.

Les illustrations sont très chouettes et de qualité et nous plongent avec plaisir et frissons dans cet univers doylien. Le matériel est de bonne qualité, propice à l'usage intensif des ludothèques. Les règles sont simples et les illustrations sur les cartes et sur le plateau de jeu permettent d'éviter de revenir constamment à la règle pour se souvenir de l'ordre du jeu ou des effets des personnages.



Un jeu sympa pour tous ceux qui aiment mener leur enquête. Il existe des extensions et une version plus complexe, qui valent sûrement le coup d'être testées (entre adultes pour le coup puisque ces versions sont conseillées à partir de 14 ans).









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire