mercredi 8 janvier 2014

Grand-mère sucre et Grand-père chocolat - Gigi Bigot (ill. Josse Goffin)



Auteur : Gigi Bigot
Illustrateur : Josse Goffin
Titre : Grand-mère sucre et Grand-père chocolat

Poche : 43 pages(15 mn)
Editeur : Bayard Jeunesse
Collection : Les Belles Histoires des Tous-Petits
Sortie : mars 2001

A partir de 2 ans.

A faire découvrir à vos petits de toute urgence !

 
Présentation de l'éditeur :

Grand-mère sucre et Grand-père chocolat s'aiment.
Ils se disent des mots doux, doux, doux.
Mais un jour de grande colère, ils se disent des mots durs comme de la pierre.

Quels mots vont-ils inventer pour se réconcilier ?

Ma lecture :

Un vrai bijou !
Ce n'est pas la première fois que je vous parle d'un livre de cette collection, et c'est toujours en termes élogieux.
Le thème n'est pas facile, parfois violent.
Grand-mère sucre et Grand-père chocolat s'aiment. Mais parfois, ils se disputent. Et là, cela peut devenir très brutal : les mots sont durs, le couple se sépare et la réconciliation tarde. Elle finit pourtant par arriver et la conclusion de l'histoire n'est pas dénuée d'humour... et de tendresse.
Le premier plaisir à la lecture de ce livre est pour le lecteur lui-même. Le texte de Gigi Bigot est un pur délice. Les mots coulent d'eux-mêmes, parfois doux, parfois durs et tranchants.
Le rythme et la musique du texte sont savoureux.
L'auteur, Gigi Bigot, est une artiste, conteuse bretonne. L'univers du conte traduit très certainement ce goût pour les mots et la parole. On ne tombe pas souvent sur un livre qui chante si bien lorsqu'on le lit à voix haute. Les mots sont choisis et travaillés avec tant de gourmandise qu'ils fondent dans la bouche, ou sifflent lorsqu'ils se veulent tranchants.

Nul doute que le plaisir du lecteur ne rejaillisse sur son petit auditoire !!!
Ma fille aime autant écouter cette histoire, ce conte, que je prends de plaisir à le lire (je ne dis pas à "lui" lire parce qu'il s'agit d'une lecture que je nous fais à toutes les deux). Elle ressent bien l'ambiance retranscrite par la musique des mots, la tension existant entre les personnages et leur amour qui finit par l'emporter.



L'histoire commence par "il était une fois...", comme tout conte qui se respecte, et se termine par "voilà, c'est comme ça que ça c'est passé". Ma fille va sur ses trois ans et elle me suit dans la lecture avec attention. Elle sait ce qui se passe à la page suivante, mais continue à faire vivre le suspens de ses questions. Elle anticipe certains morceaux de phrases qu'elle a particulièrement identifiés, comme les chansons ou comptines qu'elle répète le soir en s'endormant.
Bref, que vous dire de plus pour vous faire envie ?
Les dessins bien sûr !!! Ceux de Josse Goffin sont emplis de tendresse et de poésie. Des dessins tout en rondeur et en douceur. On les adore.

Une association à découvrir très vite, pour le plus grand bonheur des tout petits... et de leurs parents !


 **********


Une lecture à inscrire immanquablement au rendez-vous proposé par Liyah : Mercredi, journée des enfants.



1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup cet album ! et aussi, comme toi, cette collection ! de chouettes petites histoires pour les petits, et en plus, détail non négligeable, la réédition en papier glacé cousu est super solide pour les petites mains ! :-)

    RépondreSupprimer